Ariégeois, Ariège Pyrénées

Carte géographique ariège pyrénéesAriége, Ariége Pyrénées, Ariejo, pays ariégeois 

 

 

Ariège Pyrénées, en premier lieux, vous en avez déjà entendu parler ?, comment ça jamais, vous n’avez jamais entendu parler de l’ours des Pyrénées ? Allez ne soyez pas de mauvaise foi, par ailleurs savez-vous ou c’est ? Que connaissez-vous de ce département Ariège Pyrénées ? Bien sur sûrement pas grand-chose…

Par conséquent si vous venez nous voir en Ariège Pyrénées il y a de quoi vous :
-distraire
-étonner
-surprendre
-remplir les yeux et votre tête de beaux souvenirs,…
-dedilater vos pastilles gustatives…

En conclusion, le voayge en vaut largement la chandelle.

Quand vous êtes en Ariège Pyrénées vous êtes :

-au pied de la montagne ou en montagne
-à 750 km (environ) de notre capitale qu’est Paris
-qu’à 80 km de Toulouse (aéroport international, gare TGV…)
-juste à 150 km (environ) de la mer Méditerranée (Narbonne plage, Le Canet en Roussillon, Argeles sur mer, Perpignan…)
-à 300 km (environ) l’Océan Atlantique (Bayonne, Biarritz…)
-proche de la Principauté d’Andorre
– à 250 km de Barcelone (Espagne).
Pour conclure, vous trouvez-vous que le département Ariège Pyrénées c’est un coin perdu ?

Sans sortir du département et suivant les saisons vous avez à votre disposition :

Des activités physiques

balades en montagne, sports d’hiver, balades en vélo, lacs et leurs activités, pêche, chasse, parapente, montgolfière…. Au final vous pouvez régénérer votre énergie dans nos stations thermales Ax-les-Thermes, Ussat-les-bains, Aulus-les-bains.

Des activités plus intellectuelles (si j’ose dire)
grottes ariégeoises

La Bouïche (rivière souterraine que l’on parcourt en barque), le Mas d’Azil, Niaux, Bédeilhac, Lombrives, Grotte de la vache, et, dans la même lignée le Parc pyrénéen de l’art préhistorique…

châteaux ariégeois

Foix, Montségur, Roquefixade… et à quelques kilomètres dans l’Aude le château de Puiver…

églises ariègeoises

Mirepoix (la plus grande nef d’Europe), l’église rupestre de Vals, Saint-Lizier avec son Palais des Evêque et sa cathédrale, l’église Saint-Voluzien à Foix,…

musées ariégeois

Les Forges de Pyrène à Montgailhard (vieux métiers et sa forge à martinet en activité), le musée du textile et du peigne en corne à Lavelanet, le musée pyrénéen de Niaux (art et traditions populaires), musée de la déportation et de l’internement à Varilhes, musée du camp de Le Vernet (camp de concentration), musée départemental de l’Ariège à Foix (archéologie médiévale, histoire locale et régionale), musée de la chasse et de la nature à Foix (exposition faune et flore locale, technique de chasse…), écomusée à Alzen (tradition pour demain), musée Le Palais des Evêques à Saint-Lizier (archéologie, histoire naturelle, quotidienne et rurale), Le vieux moulin à Massat (vie agricole et artisanale du Massatois au XVIIIe), Le musée Bayle à Carla Bayle (parcours philosophique de Pierre Bayles), Musée Patrimoine et Traditions à Mirepoix (vie quotidienne régionale, vieux métiers), bien sûr il y en a bien d’autres…

visites à thèmes

ferme des bisons, ferme des bambous, ferme aux papillons, ferme aux ânes, fermes aux reptiles, ferme chèvre mohair, jardin de Loubières, fermes équestres, les parc animaliers, le parc des loups, fermes des escargots, les santons des Pyrénées, sabotier…

Sans oublier les festivités locales

fêtes médiévales à Foix-Mirepoix-Mazères, fête de la ruralité à Saint-Girons, fête de la pomme Mirepoix, fête de la figue Le Mas d’Azil, fête de la noisette Lavelanet, foire au gras Mazères…

Et, bien sur les fêtes des villes, villages et hameaux du département (Foix, Pamiers, Lavelanet, Saint-Girons, Massat,…). Voilà pourquoi chaque week-end vous trouverez un endroit pour vous divertir et vous amuser. Dans ces condition vous ne pouvez pas vous ennuyerer dans ce superbe département.

L’Ariège gastronomique

Et maintenant passons à vos papilles gustatives. Dans tous les cas si vous venez en  Ariège alors ne manquez pas de goûter  l’azinat et sa rouzole, la mountjetado, le millas, les « taillous », les flocons d’Ariège, les croustades, le vin Ariège, ses fromages (le Moulis, le Bethmale,…). Finalement c’est comme si vous allez en Bretagne sans manger ses crêpes, en Alsace sans manger sa choucroute, à Marseille sans manger sa bouillabaisse, à Castelnaudary sans manger son cassoulet, à Toulouse sans manger sa saucisse, en Espagne sans manger sa paella, au Japon sans manger ses sushis, en Italie sans manger ses pâtes, au Portugal sans manger son bacalhau, au Maghreb sans manger son couscous…

Quelques bonnes tables ariégeoises :

L’auberge de l’Hers, La taverne de l’ours, Les minotiers, Maison Lacube,  L’hostellerie de la poste, Eychenne, L’auberge d’antan, Le commerce, L’auberge de la grotte, Le ciel d’or, L’oustalou, La boutique à croustade, Le paradis du pape, Le cathare, La table de la ramade, Le vieux carré, Le restaurant de la paix, La gourmandine, La petite maison, Le crabère, Le roi gourmand, Hôtel restaurant Costes, Le manoir d’Agnes, Auberge des sapins, Hôtel de France, Le gypaète barbu, Le petit montagnard, La ferme aux bisons, La tour du loup, L’azérie, L’auberge du Périssé, Restaurant Sentenac,… bien sûr il y en a bien d’autres.
N’hésitez à ramener quelques souvenirs : les sabots de Bethmale (un sabotier ), le couteau ariégeois, les santons… Par contre n’oubliez pas aussi quelques victuailles…

Enfin en 2009 l’Ariège Pyrénées se dote d’un Parc Naturel Régional : le Parc régional naturel des Pyrénées Ariègeoises.
A cet effet cet espace naturel permettant la protection non seulement  de la faune, la flore, mais encore des  coutumes et due savoir faire local. La faune très variée : ours des Pyrénées, bouquetin, isard, les chevaux Mérens et le castillonais, la casta, la chèvre des Pyrénées, le chien des Pyrénes….

Mais, la flore n’est pas en reste avec : l’iris des Pyrénées, la benoite , le chardon bleu etc. En conclusion beaucoup sont des plantes endémiques donc protégées en définitive  il est interdit de les cueillir.

Slogans de l’Ariège Pyrénées:

Dans un premier temps « L’Ariège quand tu la traverses de long en large ça monte et ça descend »

Sans oublier le fameux « Ariège terre courage »