Ariégeois le chien courent de chasse

ariegeois chien de chasse

L’Ariégeois

L’ariégeois est évidemment un chien originaire de l’Ariège comme son nom le laisse supposer.
Voulant perpétuer une tradition familiale de chasse à courre le comte Elie de Vezin (1835-1920) serait l’instigateur de cette race ariègeoise. Dans son esprit il voulait créer un chien pour chasser plus spécialement le lièvre.
Certainement issu du croisement d’un chien briquet du pays avec un chien d’ordre pouvant être le Bleu de Gascogne ou le Gascon Saintongeois.

Le chien Ariégeois caractéristiques

Principalement l’ariégeois a conservé physiquement les caractères typiques du chien d’ordre. Avec cependant moins de cachet, moins de taille et plus de légèreté. Donc, c’est un peur produit de l’élevage français.

Chien léger, de taille moyenne (55 à 60 cm au garrot, 30 kg), élégant et distingué.

De couleur blanc avec des taches noire, un poil ras et serré, ainsi que des oreilles longues et tombantes.

Il a un caractère gai et très sociable, facile à mettre aux ordres. Chien utilisé notamment pour la chasse à tir et à courre, son besoin de meute est là.

Sa taille moyenne et sa légèreté en font de lui un chien polyvalent dans tous les environnements : plaine, forêt et milieu plus escarpés. Qu’il soit seul ou en meute, capable d’évoluer aisément en terrain difficile.

Sa chasse de prédilection reste bien évidemment le lièvre. Mais il a les capacités pour être aussi utilisé dans la chasse du chevreuil ou du sanglier.

L’ariégeois a besoin d’espace car il est demandeur d’exercices physiques mais il a aussi besoin de vivre en meute. Il s’adapte parfaitement à la famille et les enfants ne lui posent pas de problème, ni les autres chiens. Donc c’est un bon chien de chasse mais aussi un bon chien de compagnie.

Le chien ariégeois à une très bonne réputation de chien de chasse bien au-delà du département. Autour de lui c’est formé avec un grand réseau de passionnés qui assure la continuité de cette race locale.