Casta

La Casta

 

 

« Aure et Saint-Girons » est une race locale bovine appelée dans nos montagnes la Casta à cause de la couleur de sa peau qui ressemble à la couleur de la châtaigne. En patois local la châtaigne se dit castagno.

Traditionnellement élevée dans les Pyrénées centrale dans le haut Couserans jusque dans les Hautes Pyrénées du côté du col d’Aspin. Elle ressemble effectivement beaucoup à une race espagnole la Albère et à sa voisine la Lourdaise sa cousine.

Sa robe châtain peut tirer plus ou moins selon les cas sur le gris et le brun, sans tâches. Son poil est dense et dru. Ses cornes spécifiques blanches ou jaunâtres en grand U la rendent bien évidemment reconnaissable.
De taille plutôt moyenne environs 1.40m, elle pèse environ 600 kg pour la vache tandis que le taureau lui peut atteindre jusqu’à 900kg.

La casta une vache tranquile

Très appréciée pour sa rusticité, sa docilité, son agilité, son endurance. Compte tenu qu’elle se contente de peu, elle supporte bien cette vie à la dure, ce climat pas toujours favorable. Les longs hivers dans les granges qui servent d’étables ne lui pose aucuns soucis, le foin de l’été lui suffit. Elle est une bonne laitière qui fournit du lait de qualité très apprécié pour faire le fromage de Bethmale.
Les bœufs étaient aussi exploités notamment pour le débardage et les travaux agricoles surtout qu’en montagne l’agriculture n’est pas aisée.

La casta est très répandue localement dans les années 30, il devait y avoir quelques 30 000 bêtes. Mais la « rentabilité agricole » a pourtant bien failli disparaitre cette race locale.

De nos jours il n’y a que quelques centaines de bovins de cette race, et, une poignée d’éleveurs qui sont entretien de sauver cette race locale.

A une certaine époque sa rusticité lui a valu d’être exploitée » proche de Toulouse pour fournir la ville en lait.