Desman des Pyrénées

desman des pyrénées animal endémique des Pyrénées ariégeoisesDesman des Pyrénées

Le desman des Pyrénées connu aussi sous le sous le nom de rat à trompette à cause de son museau allongé. C’est un animal endémique étant classé comme vulnérable, et, par conséquent protégé.

Desman des Pyrénées caractéristiques

Il fait partie de la famille des talpidés, on le retrouve sur toute la chaine des Pyrénées son habitat peut se situer jusqu’à 2500m d’altitudes. C’est un mammifère semi-aquatique qui a élu domicile proche des torrents et des lacs. Il vit principalement la nuit, très difficile à observer car il est très discret.
De couleur gris brun, il pèse environ 50 ou 60g et peut mesurer jusqu’à 30cm, son museau allongé lui permet grâce à son bon adorât de repérer sa nourriture qui se constitue principalement de larves d’insectes, il doit manger quotidiennement le tiers de son poids. Ses pattes son palmées et sa longue queue font de lui un bon nageur. Ses pattes avant ont des griffes ce qui lui permet de creuser dans la terre le terrier qui lui servira de protection contre les prédateurs.

Sa fourrure est parfaitement étanche, elle possède deux couches. Premièrement  la couche de dessous pourrait s’apparenter à du duvet. Deuxièmement  la couche supérieure est composée de poils de longueurs différentes. L’étanchéité est conservée grâce à un toilettage minutieux et régulier. Mais en plus il possède une glande qui produit une substance qui favorise cette isolation. La nature ayant bien fait les choses quand le desman est sous l’eau il a une « pellicule » d’air le protège du froid de l’eau. Donc s’il n’est pas en mouvement dans l’eau il remonte inexorablement à la surface.
Comme tous les membres des talpidés il est quasiment aveugle, et ses « oreilles » sont sous son pelage.

Il peut vivre seul ou en couple sur un territoire bien délimité ou chacun vit de son coté. En dehors des périodes de reproduction s’ils se rencontrent c’est le combat. La période la plus prolifique de reproduction est située entre février et mai (suivant la température).
Sa durée de vie est courte elle peut aller jusqu’à 4 ans. Il a besoin pour vivre de lieux écologiquement non pollués