Euprocte des Pyrénées nom scientifique Euproctus Asper

euprocte des pyreneesL’euprocte des Pyrénées

L’euprocte des Pyrénées nom scientifique Euproctus Asper est un animal endémique des Pyrénées. partant de ce fait, c’est donc une espèce protégée. On peut aussi l’appeler Calotriton des Pyrénées.

Euprocte des Pyrénées caractéristiques

L’euprocte des Pyrénées est un triton assez gros qui ressemble à une salamandre et on e retrouve sur toute la chaine des Pyrénées.

C’est une espèce de la famille de la salamandridae, il est amphibien et est quasiment tout le temps dans l’eau. On le trouve de 1 600m jusqu’à 3 000 m d’altitude dans les torrents d’eau froide (maxi 10 à 15°) et bien oxygénées, on peut le retrouver aussi dans des grottes. Il privilige les petits ruisseaux qui n’ont pas trop de courent.

Euprocte des Pyrénées son apparence

Il mesure jusqu’à 14 cm et peut vivre jusqu’à 20 ans.
Sa peau rugueuse est quelque peu pustuleuse de couleur grise, olive ou noire. Peut éventuellement  être agrémentée ou non d’une petite nuance plus claire qui forme une ligne sur le dos. Cette ligne sur le dos s’estompe avec l’âge. Le mâle a le ventre coloré jaune jusqu’à orangé avec des taches de noir ou gris. Toutes fois la femelle a une couleur ventrale d’orangé à rougeâtre mais sans tache.
Pour pouvoir vivre dans les torrents il est doté de 4 pattes griffues qui lui permettent de bouger les pierres et d’une queue. De son espèce il est le seul à posséder des griffes.

Eurpocte des Pyrénées son mileu de vie

Il va de soit que son rythme de vie dépend avant tout de la température de l’eau. Au printemps dès la fonte de neige il sort d’un état léthargique et rejoint les torrents (température environ 6°). Jusqu’à 15° il est actif au-dessus il se réfugie en profondeur à la recherche de la « fraicheur ». Par contre dès que le froid revient, il sort de l’eau pour entrer léthargie dans « son refuge » (berge ou rocher).
Sa nourriture est principalement constituée de vers, crustacés, mollusques, larves, insectes…, en fin de compte l’hiver il ne se nourrit pas.
Etant donnée que c’est un ovipare, à la fonte des neiges, la femelle pond les œufs. Evidemment elle choisit  un endroit calme souvent sous des pierres. Environ 50 jours après les larves sortent et commencent enfin à manger. Enfin la taille adulte sera atteinte en un an, mais ils ne seront adultes que  vers l’âge de 8 ans.