Iris des Pyrénées

iris des pyreneesIris des Pyrénées

Iris des Pyrénées description

Bien sur l’Iris latifolia, iris des Pyrénées est une plante herbacée qui appartient évidemment à la famille des iridaceae.

D’une part c’est un iris bulbeux et d’autre part il est originaire des Pyrénées et des Monts Cantabriques.

Cette plante vivace formée d’une tige érigée qui peut atteindre jusqu’à 70 cm de haut. Dans un premier temps, ses feuilles sont longues, engainent la tige et forment finalement une gouttière.

Bien sûr, c’est à l’extrémité de cette même tige que se trouvent 2 à 3 fleurs d’une taille pouvant aller jusqu’à 7 ou 8 cm.

Ces grandes fleurs de couleur bleu violacé voire vif, parfois, parfois elles peuvent être de couleur blanche. Divisées en 6 pétales externes avec un peu de jaune et de blanc en leur centre. Une fois fané, il reste une « sorte de capsule » contenant les graines.

La floraison de l’iris des Pyrénées est de mi-juin à début août. Cette floraison qui dépend bien sûr de la météo et de l’arrivée de température adéquate. Mais aussi de l’altitude ou elle se trouve.

Iris des Pyrénées son milieu sauvage

Dans un premier temps l’iris des Pyrénées est une plante endémique de nos Pyrénées. On la retrouve sur toute la chaine et bien entendu, c’est une plante protégée, donc il est interdit de la cueillir. D’autre part, on le trouve à une altitude de 300 à 2 200m d’altitude.

Elle pousse dans des pelouses bien exposées, rocailleuses et bien ensoleillées.

Pas besoin de trop crapahuter pour en trouver, mais rappelez-vous c’est une plante protégée.

Iris des Pyrénées est la base de tous les iris que je qualifierai d’iris d’horticulteur.

En revanche certains appellent cet iris l’iris d’Angleterre mais c’est une erreur. Il faut remonter au XVIIe siècle ou un horticulteur anglais qui avait récupéré une souche d’iris des Pyrénées avec lesquels ils avaient fait des hybrides. Ayant expédié ces hybrides à un couvent en Allemagne il fut appelé iris d’Angleterre.