Isard

isard des pyrenees, izard,des pyreneesIsard

Dans un permier temps, l’isard ou izard (Rupicapra pyrenaica) est une espèce de la sous-famille des caprinés.

Evidemment il fait partie du même genre que le chamois des Alpes, plus lourd d’une dizaine de kilogrammes.

Il en diffère aussi par un pelage d’été plus roux et un pelage d’hiver plus clair agrémenté d’un collier de poils noirs au niveau du cou.  En plus les cornes forment un crochet bien plus ouvert que celui du chamois.

Cet animal a été très chassé jusque dans les années 1960 et a failli disparaître, mais il a pu être sauvé grâce à la création du parc national des Pyrénées.

l’isard le montagnard

L’isard est aujourd’hui un animal commun des Pyrénées. Au point qu’il est même abondant dans les zones protégées. Ainsi on le trouve à partir de 800m d’altitude et jusqu’à 3000m.

Il ne supporte pas trop la solitude c’est pour cela qu’il vit en harde.

L’isard un animal très gracieux et bien proportionné, avec une masse musculaire importante. Sa hauteur peut aller jusqu’à 80cm pour une longueur et d’environ 100cm, d’un poids pouvant aller jusqu’à 35-40kg.

Il a une excellent vue, un bon ouï et très bon odorat ce qui lui permet de voir, sentir et entendre le danger de loin.

Il possède un excellent cœur (350g) qui lui permet d’avoir une excellent oxygénation de son sang ce qui lui permet des efforts importants. C’est un « crapahuteur » de nos montagnes, ces sabots lui permettent d’avoir une bonne adhésion sur les roches.

Il peut vivre jusqu’à 22 ans.

Tous les ans vers de novembre c’est la période du « rut », après une gestation d’environ 23 semaines le petit né. Son sevrage se fera environ dès 6 mois après. Ensuite à un an on appelle  « cabrits » ou bien « éterles » pour les femelles et enfin « éterlous » par les mâles.

Grace à une chasse raisonnée et raisonnable celà a  permis une bonne gestion de la population des isards qui auraient pu disparaître.