Sabas Maury

Sabas Jean Marie Aubin MaurySabas Jean Marie Aubin Maury

Sabas Jean Marie Aubin Maury prêtre, musicien et compositeur français, originaire de la vallée de Vicdessos. Connu surtout pour sa création de l’hymne de l’Ariège, Arièjo ô moun Païs

1863 à Gestiès naquit Sabas Jean Marie Aubin Maury, fils de Jean Baptiste Maury, né à Siguer, instituteur à Gestiès puis à Sem, et de Marie Honorine Adeline Piquemal, née à Saurat.

Bien sur son père institueur lui donna une bonne éducation. En plus Sabas Jean Marie Aubin Maury avait beaucoup de talent.

Dès 1890 il fut nommé  Curé d’Arquizat-Miglos

Ensuite en 1892 il fit construire une seconde sacristie.

Puis en 1901 il fut Curé d’Arquizat et de Norgeat (commune de Miglos)

En fin le 24 août 1906 il devient curé doyen, chanoine de Varilhes. Cette ville dans laquelle il resta plus de 17 ans. 

Enfin de compte le 26 novembre 1923  décès de Sabas Jean Marie Aubin Maury. Finalement il est inhumé en toute simplicité au cimetière de Varilhes. Ca tombe « plus que modeste » semble à l’image de cet homme.