Montaut

Eglise Saint-Michel de Montaut Ariège PyrénéesMontaut

Vue d’ensemble

Dans un premier temps Montaut tire son nom de Mons Altus (Mont Haut). Evidemment, vous ne serez pas surpris de voir que ce village se trouve sur une colline de 280m d’altitude au milieu de plaines agricoles. Ses habitants sont les montautois, et montautoises. Vers 1850 la commune compte environ 1400 habitants, ce qui est semble-t-il le maximum. Par contre de nos jours la population se stabilise aux environs de 600 habitants. Montaut est un village fortifié, des vestiges de remparts sont encore visible sur la route d’accès. Finalement pour pénétrer dans le village il faut passer sous un porche.
L’église du XVe siècle est dédiée à SAINT-MICHEL. Elle renferme dans la chapelle, dite ND des Ermites les reliques de saint Eudoce, centurion romain martyr (dans une chasse de verre). Chaque lundi de Pâques, ces reliques font l’objet d’une procession dans le village.

Son histoire

Son clocher (XIIe siècle) octogonal en briques rouges se voit de loin.
Jadis son château est convoité, et a eu une histoire mouvementée et riche.
De part sa position stratégique de Montaut attirera pas mal de convoitises. Ainsi donc Montaut est une place forte dans un triangle SAVERDUN-MAZERES-PAMIERS.

Dès 1002, le château passe dans ce qui devient le Comté de Foix, puis passe de famille en famille au gré de mariages.

Lors des croisades des Albigeois, Simon de Montfort prit Montaut qui était une baronnie.

En 1390 Montaut faisait partie du paréage de Mirepoix et du roi de France, donc devint une de 32 Baronnies de Mirepoix.

En 1399, siège du comte de SANCERRE

Par contre, durant les guerres de religion, Montaut fut tantôt d’un côté, tantôt de l’autre.

Le 13 juin 1584, Henri IV dîne à Montaut.

Pour finir le 28 novembre 1632, Louis XIII fait démolir le château

En 1849, création de la ferme école de ROYAT

Enfin en 1990, retour des cendres de Vadier (au château de Peyroutet)

Sa géographie

Le village fortifié domine évidemment une plaine. Cette commune d’une superficie de plus de 3500 ha avec de nombreux hameaux : Crieu, L’hôpital, Lansac, Coumelongue, Vernou, Fourran, Vernezes, Couzinet…
Bien entendu, l’agriculture est la principale activité économique.
[table “montaut” not found /]