Parc Naturel Régional Ariège Pyrénées

Parc Naturel Regional des Pyrenees ariegeoisesParc Naturel Régional des Pyrénées ariégeoises

Après une longue gestation nécessaire, c’est en cette année 2009 qu’est créé le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Premièrement, sa superficie représente environ 40 % du total du département soit environ 2468 kilomètres carrés. Ensuite, il englobe 142 communes, et a environ 43 000 habitants.

PNR des Pyrénées ariégeois ses atouts géographiques

Le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises est bien évidemment comme son nom l’indique il se situe dans le massif pyrénéen ariégeois. Tout d’abord, il s’étend du nord au sud du piémont pyrénéen jusqu’aux frontières espagnoles et andorranes. Il se compose de la chaîne du Plantaurel limitée par la rivière Ariège, le Castillonnais, le Volvestre, le bas et le haut Salat, de Saint-Gironnais, le Séronnais, les vallées de l’Arac, le Pays de Foix (en partie), le Tarasconnais, de Saurat, de Vicdessos et monte jusqu’à la frontière.
Ses points culminants sont la Pique d’Estats qui culmine à 3143 m d’altitude, le Montcalm 3077, le Pic du port de Sullo, le Mont Vallier 2838. 39 communes sont en zone de haute montagne. 1 % de son territoire est des zones urbaines, 51 % de forêts, 13 % de pâturages, 13 % de prairies de piémont, 10 % de terres cultivées.

Le parc possède plusieurs rivières : Le Salat, le Lez, l’Arize, Le Vicdessos…, ainsi que d’innombrables lacs de montagne.

PNR des Pyrénées ariégeoises son économie

Bien sûr, le tourisme, l’agriculture, et sans oublier bien sûr la filière bois sont les principales activités économiques de cette zone protégée.
Par ailleurs le parc s’est doté d’un label pour garantir la qualité des produits issus de ce parc. Par contre, le cahier des charges pour obtenir ce label est extrêmement contraignant. Bien évidemment, il assure que les produits sont originaires d’ici, un savoir-faire local et enfin une bonne qualité.

Les races locales domestiques sont bien adaptées aux conditions du territoire et de cette fameuse mise en estive. Le pastoralisme est une tradition, une nécessité économique, mais aussi indispensable pour « l’entretien de la montagne et de la nature ».

Le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises possède suffisamment d’atouts, de caractère, de monuments, de saveurs, d’histoire et espaces sauvages. Bien sur, il sait vous accueillir, divertir, reposer, émerveiller vous pouvez passer des moments dans une nature encore sauvage.

Dans cet espace protégé on retrouve en outre :

la faune sauvage :

l’ours, le gypaète barbu, l’isard, l’Euprocte des Pyrénées, le lagopède alpin, le bouquetin (en cours de réintroduction), le desman…

la faune « domestique » :

le mérens, son cousin le castillonnais, la casta, la chèvre des Pyrénées, la tarasconnaise et sa cousine la castillonnaise, l’ariègeois (chien), le braque ariégeois…

la flore n’est pas en reste :

la ramonde des Pyrénées, la benoîte des Pyrénées, l’iris des Pyrénées,…

En conclusion, le PNR des Pyrénées Ariègeoises est avant tout un « outil » qui permet de protéger notre nature et de maintenir une vie dans cet espace montagnard.