Jacinthe des Pyrénées

Son nom scientifique est Scilla lilio-hyacinthus, elle appartient à la famille des Liliacées. C’est une plante protégée malgré son abondance.

Elle est aussi appelée : Scille lis-jacinthe, Scille fausse-jacinthe.

C’est bien une vraie montagnarde, on la localise au sud de la France, sur toute la chaîne des Pyrénées. Mais, on la localiser jusque dans le Massif central, et même parfois encore plus vers le centre. Cette endémique de nos Pyrénées, est une plante commune bien connue des montagnards. Bien que très courante dans nos montagnes, il faut savoir qu’elle fait parti des espèces protégées.

C’est une plante vivace qui mesure de 15 à 30 cm, mais rarement elle peut atteindre les 40 cm. Elle possède un gros bulbe plutôt jaunâtre, elle pousse en touffe assez abondante. Sa propagation est facile, elle s’étend « en colonie » en formant des tapis d’une densité variable. Elle pousse dès une altitude de 200 m et jusqu’à 1 800 m voir 2 000 m (suivant le climat). Son habitat est assez varié : les sapinières, hêtraies, les talus, les sous-bois et les berges de rivières. Elle apprécie les endroits ombragés et assez humides, elle a besoin de fraîcheur. Bien évidemment, les sols calcaires ne la gênent surtout pas.

Sa longue tige est nue, ses nombreuses feuilles basales sont larges et assez longues en forme de ruban. De couleur vert clair, elles sont lisses et brillantes, naturellement elles sont déployées en forme de rosette à même le sol.

La jacinthe des Pyrénées est bien printanière, sa floraison se déroule à partir du mois d’avril et jusqu’en juin. Ces fleurs d’une largeur de 1 à 2 cm sont au nombre de 8 à 20 par tige. C’est en haut de la tige, qu’elles forment une grappe conique qui peut-être assez allongé. De couleur bleu lilas pouvant aller jusqu’au violacé, elles se composent de 6 tépales en étoiles. La hampe florale fleurit en une sorte de grappe de toutes petites fleurs qui font penser à un lis, ce qui conduit à l’appeler également lis-jacinthe.

Le printemps, quand vous faîtes une petite randonnée dans les Pyrénées sous serez surpris de « tomber » sur un tapis bleu et vert de jacinthe. Il faut en profiter.