Saint Volusien

Saint Volusien est originaire de l’Auvergne, il vit le jour chez les Arène, en Gaulle bien entendu. Issu d’une famille sénatoriale très riche, il était un homme très pieux, d’une grande sainteté. On dit de lui qu’il était doté de grandes vertus et de dons spirituels. Toute sa fortune était dépensée pour la charité et le bien de l’église, il distribuait de la nourriture aux pauvres.

On le retrouve on ne sait pas trop pourquoi dans la région de Tours. En cette période la Loire était « la frontière » entre les royaumes de Francs et des Wisigoths.

Au vu de sa bonté et de sa générosité, en 491 il est choisi par les Tourangeaux pour être leur 7ème évêque. Il officie alors au sein d’à la cité Saint-Martin.

Influence de l’église catholique

Sous l’influence de l’Eglise Catholique, le roi des francs Clovis se convertit finalement au catholicisme. Clovis est le premier roi baptisé suivant les rites de cette religion catholique. De son côté, le saint homme n’a de cesse que de s’opposer à cette hérésie wisigothe. Alaric II roi des Goths qui était attaché à l’arianisme, voit dans toutes ces conversions un danger pour son pouvoir et son territoire. Les wisihgoths soupçonnent Saint Volusien de vouloir se soumettre à la puissance des Francs. Alaric II décide alors de l’exiler vers Toulouse, capitale de son très vaste territoire.

Défaite des wisigoths

En 507, l’ors de la bataille de Vouillé qui se situe proche de Poitiers, l’armée des Wisigoths est taillée en pièces. Durant cette bataille Clovis tue de ses propres mains son ennemi Alaric II. Après cette défaite cuisante, c’est la débâcle, les armées de Clovis pourchassent les Wisigoths et les obligent à se replier vers l’Espagne.

 Fuite vers la fin

Dans cette retraite, Vauclusien est obligé de suivre ce périple, il n’a de cesse que de reprocher l’impiété à ses tortionnaires.

Dans le pays de Foix, entre Pamiers et Varilhes, le long de l’Ariège en un lieu appelé « courcouronne »(1), les wisigoths décapitent Saint Volusien.

En exécutant Saint Volusien les wisigoths feront de lui un martyr. Son corps et sa tête seront découverts et amenés par des habitants locaux jusqu’à Foix.  Sa dépouille sera déposée en la basilique de Saint Nazaire et Saint Celse.

 Eglise Saint Volusien

eglise st volusienBien plus tard, le comte de Foix Roger II fait construire une église romane en l’honneur de Saint Volusien. Bien évidemment les reliques du martyr Saint Volusien repose dans cet édifice.

Déclaré martyr, il est sanctifié et fêté le 18 janvier, il est bien évidemment le patron de la ville de Foix.

 

L’or de cette épopée quelques légendes persistent encore.

Pendant le supplice, il est dit que des lances de soldats wisigoths se sont transformées en arbres bien verts, des frênes.

De même le corps du supplicié est localisé grâce à deux religieuses qui ont une vision du corps.

 

Bien entendu il se peut que l’épisode de l’exécution ne soit qu’une légende, et, que Saint Volusien soit tout simplement mort naturellement ???

(1)Bien plus tard ce lieu s’appelle le castrum Saint Volusien, puis devient le domaine agricole Longpré, et de nos jours le Château Longpré est devenu un hotel restaurant.