La Ramonde des Pyrénées

ramonde des pyreneesLa Ramonde des Pyrénées

Communémant appelée ramonde des Pyrénées mais connue aussi sous le nom la Ramondie des Pyrénées ou Ramonda Pyrénaica ou Ramonda Mycony.
Elle tire son nom de Louis François Elisabeth Ramond de son état seigneur de Carbonnières et baron Ramond. Homme à la fois politique, botaniste, géologue passionné de nature. Considéré comme l’un des premiers grands explorateurs des hautes montagnes que sont les Pyrénées.

Son aspect

La ramonde des Pyrénées a survécu aux multiples épisodes de l’ère glaciaire. Elle est considérée comme l’espèce la plus ancienne sur la chaine des Pyrénées. Elle est bien sur une espèce endémique des Pyrénées.
C’est une petite fleur vivace qui fait partie de la famille des Gesnériacées. Elle ressemble un peu à la primevère que nous connaissons. La ramonde des Pyrénées, mesure jusqu’à 15cm de haut. Ses feuilles ovales sont nervurées, rugueuses, et de couleur vert foncé portant de longs poils rougeâtres dessous.
Sa fleuraison s’étale de mai à août. Plusieurs tiges portent jusqu’à 5 fleurs, leur couleur varie du rose au violet, et possèdent 5 pétales de tailles différentes. Ses étamines sont jaunes et leur disposition au centre de la fleur forme une sorte de tube.

Son habitat

On ne retrouve la ramonde des Pyrénées qu’uniquement sur toute la chaine pyrénéenne. Elle pousse à une altitude variant entre 800 et 1200m. Son habitat naturel, la roche calcaire ou schisteuse, mais aussi dans les sous-bois et toujours dans des endroits ombragés et susceptibles d’être plus humides.
Elle n’a besoin que de peu de ressources, elle est capable de résister à un climat hostile soit par le froid, soit par la sècheresse.
On la rencontre pas souvent, car d’accès difficile, car il faut « crapahuter » pour accéder aux endroits où elle se trouve. En tant que endémique, elle fait partie des plantes protégées, donc strictement interdit de la cueillir.