Lagopède alpin

lagopede alpin, perdrix des neiges, poule de montagne ariege pyrenees

 

 

 

Le lagopède alpin appelé aussi « perdrix des neiges » ou « poule de montagne », il appartient à l’ordre des Galliformes. C’est un montagnard aguerri qui vit dans les Pyrénées. Il vit  à partir de l’étage alpin (2 300-2 500m d’altitude) et jusqu’à l’étage nival. En France, on le retrouve uniquement dans les Pyrénées ou les Alpes. On peut le comparer avec le grand tétras. C’est un oiseau bien adapté à son milieu de vie.

Sa taille peut atteindre 43cm, son envergure de 50cm à 70cm, son poids jusqu’à 700gr. Le mâle est appelé coq et la femelle poule.

Son régime alimentaire varie suivant les saisons. Printemps, été, il mange des bourgeons, des baies, d’insectes, des larves, des fruits… . En automne et hiver, il se nourrit de graine, de végétaux, de fruits…, mais il peut se satisfaire d’aiguilles de pin quand la nature n’offre pas autre chose. Celles-ci, peuvent être digérées grâce à son système digestif, qui lui permet de digérer des fibres alimentaires.

Lagopède son habitat

Il aime bien les pentes broussailleuses proches des arbres, les terrains rocailleux, sur des endroits ou la végétation reste apparente quand la neige arrive. Quand la neige est là, il est capable de rester des jours sur une branche à l’abri des intempéries.

Le lagopède je déplace quasiment tout le temps au sol, il marche, il marche… Il vole sur de courtes distances uniquement quand il est en danger. Son cri est rauque.

La reproduction

Le lagopède est monogame. Les couples se forment au printemps,  occupent leur territoire et le défendent contre les intrus. Vers le mois de mai, le mâle séduit sa femelle. Le nid est à même le sol, la poule pond entre 8 et 12 œufs. Elle couve pendant 22 à 26 jours et les poussins naissent. Au bout de 15 jours, ils sont capables de voler: au bout de 3 mois, ils ont atteint l’âge adulte.

La particularité du lagopède, contrairement aux autres animaux à plumes, lui il mue 3 fois. Son plumage change, il passe du brun après l’hiver, au grisâtre en automne et enfin au blanc en hiver. En hiver, il devient blanc pour se confondre avec la neige, mais la queue reste toutjours noir. Autre particularité, il a des plumes sur les pattes, non pas pour faire joli. Mais quand la neige est là, ces fameuses plumes servent de raquettes qui améliorent la marche sur neige.

.